Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/07/2011

PUTEAUX EN PLAGE 2011.

Ce jour-là, 5/07/2011, sous un beau ciel, lisse et lumineux, sur l’île, la fine pointe d’une tour de la Défense rappelle la ville.

Attirés par la chaleur de l’air et de l’eau d’un été enfin là, de très nombreux « vacanciers » se dorent, entre les bains, sur les longs sièges, confortables, tous occupés dès 12H30, du vaste espace autour des piscines extérieures. Un personnel jeune surveille le site et les enfants, en particulier, avec une grande vigilance.

Les organisateurs ont travaillé quelques « détails » depuis l’an passé pour améliorer l’accueil devenu plus rationnel, assez rapide malgré l’affluence et attentif.

Le sable importé a disparu, sans regrets. Sur la pelouse aménagée, c’est une partie de campagne, familiale, souriante et détendue.

Un bar- restaurant joint les deux aires. Des mets chauds et froids sont servis en continu et les repas  pris en terrasse ou sur l’herbe.

Le coût de l’entrée, très bas, symbolique, met ce « bord de mer douce » à la portée de tous les résidents (et le « poids financier » de cette initiative est renvoyé, certes à partir d’un civisme allégé, vers le conseil municipal de l’hiver chargé d’approuver un budget responsable pour la ville.)

Le « petit train » parcourt le haut et le bas de la ville, jusqu’à la plage.

Puteaux-Plage, est un luxe partagé pour une évasion collective : une chance si l’on pense aux soubresauts  du Monde.

La plage reste ouverte jusqu'au 15/08/2011. 

www.atelier-idees.org

Annie Keszey.

 

 

 

10:02 Publié dans POLITIQUE LOCALE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : plage, évasion collective, vacanciers. | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.