Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2020

ASSAINIR TWITTER.

3/02/2020. Annie KESZEY, @KESZEY, et Stéphane KESZEY à Madame la Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Madame Nicole Belloubet.

Copie à Monsieur le Premier ministre, Monsieur Edouard Philippe.

Objet : Demande d’assainissement démocratique de Twitter.

Madame la ministre de la Justice,

Nous ne sous-estimons pas la difficulté de notre demande puisqu’elle concerne un réseau social. La République française se veut exemplaire mais n’est-ce pas incompatible avec les sites anonymes de Twitter quand ils sont délinquants et qu’on ne peut ainsi déposer plainte en Justice en cas d’insulte, d’injure, de dénigrement ou de diffamation?

Nous précisons notre demande par l’exposé bref d’un cas, qui n’est pas rare.

Highlander, @kungfuP61623479, est un pleutre anonyme sur Twitter qui ment et insulte publiquement, impunément. Je souhaite répondre à son dernier tweet me concernant « …complètement débile la vieille … » mais il m’est impossible de me mettre à son niveau linguistique de caniveau, faute d’habitude. Alors, je pourrais emprunter une réponse sur son site personnel Twitter, afin qu’elle lui plaise, celle-ci, par exemple : « Je ne connais pas ce monsieur, je ne voudrais pas lui manquer de respect en lui souhaitant l’enfer mais juste qu’il aille se faire cuire le cul...ça suffira ». Le 19/03/2019, retweeté de La Courgette Masquée, par Highlander.

La laideur, la vulgarité évidentes n’étaient peut-être qu’exceptionnelles? Non, une observation de la succession de ses tweets vous engage à fuir : connard, gros connard, connard converti, devenir con, tête de con, complètement con, mal au cul, foutre le bordel, tocards, les merdes, casser la gueule...et puis un retweet du 14/04/2019, fait par Highlander, au sommet de l’horreur linguistique : « J’encule Jésus, je chie dans la bouche de Mahomet et je me torche le cul avec la torah ! »...

Sur Twitter, j’ai été traitée de « folle » » complètement folle » « folledingue » et donc une fois de débile, par deux personnes différentes, c’est peu d’ailleurs. Un examen psychiatrique récent, pour juger la pertinence des tweets, contredit ma folie et le relevé de ma carrière, que je joins, ne correspond pas à la débilité. Je vous l’ai écrit, Madame la Ministre, c’est Christophe Grébert, membre du bureau d’Anticor qui applique l’éthique de cette association en insultant autrui, en m’insultant aussi de « folle ». Il est possible qu’Highlander, que je ne connais pas, soit l’un de ses acolytes. De plein droit, je critique Christophe Grébert, sans me tromper, parce que je n’interviens que lorsque je connais des dossiers mieux que lui, or il ne supporte pas d’être critiqué. Il souhaite, à tort, le monopole de la critique et celui de la liberté d’expression : ce n’est pas démocratique.

Bien sûr, Madame la Ministre, je n’interviens pas seulement sur mon cas que je pense savoir bien gérer, auprès d’un mari équilibré, respectueux d’autrui, fraternel, qui efface Highlander, mais les dérives sur Twitter sont anormalement nombreuses, inquiétantes pour le présent et l’avenir. Ce n’est pas la FRANCE!            

L’ensemble public, de mes tweets personnels et des textes sur mes blogs, est à la disposition de qui le souhaiterait.

Recevez, Madame la ministre de la Justice, l’expression de nos très respectueux sentiments.

Annie Keszey, www.notreputeaux.com, www.rupture-et-metamorphose.org, www.atelier-idees.org. Stéphane Keszey, non-utilisateur des réseaux sociaux.

Les commentaires sont fermés.